Sa majesté la Rose : son histoire et son ADN

Depuis l’Antiquité, le rosier est le roi des plantes ornementales. Fin du 19ème siècle, en France, l’hybridation d’un rosier européen avec un rosier chinois a donné naissance aux rosiers modernes. Issus de nombreux croisements, le genre Rosa compte aujourd’hui plus de 400 espèces et hybrides. Appréciés pour leur parfum et pour la beauté de leurs fleurs, les rosiers présentent un fort intérêt économique dans le secteur horticole, mais aussi pour les secteurs alimentaire, cosmétique et la parfumerie.

En 2014, considérant l’importance des enjeux liés à la culture de la rose, un consortium international impliquant plusieurs unités de recherche françaises, s’est donné pour objectif de séquencer l’intégralité du génome du rosier (Rosa chinensis « Old blush »). L’exploitation des données obtenues a déjà permis de retracer l’histoire des rosiers modernes et d’identifier les gènes impliqués dans le parfum de la rose et la couleur des pétales (Nature genetics, avril 2018). Ces données viennent également compléter les bases de données génétiques publiques pour l’espèce Rosa Chinensis.

L’ADN des rosiers nous permet de les identifier. Grâce aux technologies de barcoding et de metabarcoding utilisées par DNA Gensee, l’authentification de matières premières brutes et la détection de la rose dans un mélange, un extrait ou un produit sont possibles. Contactez-nous pour plus d’informations.

Référence :

http://www.theplantlist.org/tpl1.1/search?q=Rosa

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rosier

http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/genome-rose