DNA Gensee au 30ième congrès de l’IFSCC

Le congrès de l’IFSCC

Le laboratoire de biotechnologies des plantes et des algues, DNA Gensee, s’est rendu au 30ième congrès de l’IFSCC à Munich du 18 au 21 septembre 2018. Le thème du congrès cette année était : « Les cosmetiques : la science au service de la beauté et du style de vie ». Ce thème, en accord parfait avec les activités de DNA Gensee, a permis de mettre en avant des sujets passionnants.
La cérémonie d’ouverture a placé ce congrès sous le signe de la protection de l’environnement. Le Dr. Dirk Notz de l’Institut Max Planck de Météorologie a montré les effets du réchauffement climatique sur notre planète et l’urgence à réduire nos productions de CO2.
Pendant ces 4 jours, Nicole Giraud et Nelly Dubrulle ont assisté à plusieurs conférences sur des sujets variés, comme les ingrédients naturels dans les cosmétiques, les cosmétiques protecteurs des effets indésirables de la lumière bleue de nos écrans, ou encore le développement des nouvelles méthodes pour les tests sensoriels.

Le prix Henry Maso

Lors de la cérémonie de clôture, parmi les récompenses distribuées, Nelly Dubrulle a reçu officiellement le prix Henry Maso de l’IFSCC pour l’article « DNA Metabarcoding As a Tool to Trace Plants of Interest in Ingredients or Cosmetics. ». Lors de son discours, Nelly a remercié l’IFSCC pour cette reconnaissance, Claudie Willemin, éditrice scientifique du magazine de l’IFSCC pour son soutien et Ales Group pour la collaboration à l’origine de l’article : ‘ Nous avons commencé il y a 6 ans en tant que laboratoire pionnier pour les analyses d’ADN. Nous sommes aujourd’hui reconnus pour notre fiabilité scientifique par les acteurs de la cosmétique produisant des produits naturels. Ce prix montre qu’un travail collaboratif entre DNA Gensee et ses partenaires et clients peut être utile et valorisant, et dans ce cas, nous avons été heureux de travailler avec Ales Group.’
Nelly a aussi abordé l’avenir pour l’industrie cosmétique : ‘ Aujourd’hui, de nouveaux actifs sont développés chaque jour à partir de nouvelles espèces végétales. L’établissement de relations avec les industriels de la cosmétique nous aide à concevoir de nouveaux marqueurs génétiques pour répondre aux besoins des consommateurs. Comme vous le savez tous, l’enjeu majeur pour l’avenir est la transparence du sourcing et de la chaîne de transformation, de la matière première jusqu’au consommateur final.

Vous pouvez retrouver une interview de Nelly Dubrulle sur le site du magazine « Cosmetics & Toiletries », en suivant ce lien : INTERVIEW

Le laboratoire de biotechnologies des plantes et des algues

DNA Gensee est un laboratoire de biotechnologies dédié à l’étude des plantes et des algues. Grâce à l’ADN de celles-ci, l’entreprise aide les acteurs de l’industrie cosmétique et des parfums à certifier et tracer les matières végétales de A à Z sur la chaîne de production pour donner aux consommateurs l’assurance de l’authenticité et de la naturalité des produits.