Les analyses génétiques pour identifier les espèces d’agrumes

En cette période hivernale, les fruits de saison sont les agrumes. Ce groupe végétal est constitué d’une multitude d’espèces botaniques (https://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/communiques-de-presse/2018/l-evolution-des-agrumes-revisitee).

Leur consommation est en forte hausse en raison de leurs vertus et bienfaits sur le corps humain (https://ccj.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13065-015-0145-9). Cependant, beaucoup de fraudes et d’adultérations existent dans les produits fabriquées à partir de ces espèces. Les consommateurs sont donc de plus en plus attentifs à la composition des produits qu’ils achètent. Ils recherchent des produits authentiques, de qualité et naturels. Pour garantir cette qualité, les domaines des cosmétiques, des nutraceutiques, de l’agroalimentaire et des flagrances sont de plus en plus soucieux de l’authentification et de la traçabilité des différentes espèces végétales qu’ils utilisent et particulièrement des agrumes.

C’est dans ce contexte que DNA Gensee a développé deux méthodes de biologie moléculaire, le « barcoding » et le « metabarcoding ». Elles permettent respectivement d’authentifier les espèces d’agrumes dans des ingrédients et des produits finis (jus de fruits, crème cosmétique, etc.). Ces deux méthodes se basent sur la recherche des signatures ADN de divers agrumes dont on a les données botaniques. D’autres informations sur ces méthodes ICI

Dans ce projet, DNA Gensee a identifié deux marqueurs moléculaires (régions génomiques spécifiques) permettant de discriminer les différents agrumes. Pour obtenir une base de données fiable et ainsi fournir à ses clients des résultats de qualité, DNA Gensee a travaillé en relation avec des producteurs et des jardins botaniques experts dans le monde des agrumes.

À travers cette étude, DNA Gensee a établi des références génétiques indispensables pour s’assurer de l’absence d’adultération dans les matières premières. Ces techniques ADN sont un moyen de contrôle de la qualité dans le cadre d’approvisionnements réguliers, notamment en cosmétique ou en parfumerie où les matières premières sont à haute valeur ajoutée. Cette étude offre aussi la possibilité aux différents secteurs utilisant les agrumes, de prouver la traçabilité des matières premières au cours de la fabrication de produits et ainsi de les « certifier ».

Ainsi, DNA Gensee répond aux exigences de traçabilité, de sécurité et de durabilité pour apporter une nouvelle solution dans la visibilité et la transparence sur les chaînes d’approvisionnement et de fabrication de produits finis.