Authenticité et traçabilité génétique chez les plantes, exemple de la figue

Traçabilité génétique chez les plantes, exemple de la figue :

Présentation au COMET* du Dr. Philippe, DNA Gensee

*Cosmetic and measurement testing (6-7 Février 2019 – Cergy, France, https://comet.sciencesconf.org/resource/page/id/18)


Les végétaux font partie des organismes terrestres les plus importants. De nombreuses espèces végétales sont intéressantes pour leurs propriétés biologiques. Cette diversité est largement utilisée par les industries pharmaceutiques et cosmétiques. Cependant, des risques de confusion d’espèces végétales proches ou de contaminations peuvent avoir lieu lors de l’approvisionnement et de la fabrication des produits finis. Les consommateurs sont plus prudents quant à l’authenticité et la traçabilité des matières premières végétales qui composent leurs produits. Il faut noter également l’importance des procédés nécessaires pour obtenir les molécules actives.

Technologies

Actuellement, de nombreuses méthodes physico-chimiques sont utilisées pour contrôler la qualité des matières premières végétales. Le laboratoire DNA Gensee a développé, quant à lui, des outils génétiques pour « lire » des codes-barres ADN (recherche de la signature génétique) sur les plantes et les algues. Cette méthode dite de barcoding est très efficace pour apporter des informations sur l’identification botanique.

En complément, DNA Gensee a développé des outils génétiques qui permettent de tracer les espèces végétales tout au long des étapes de fabrication d’un produit. Cette méthode, appelée metabarcoding, permet de connaître la composition végétale d’un produit ou d’un mélange de plantes grâce à une technologie innovante de séquençage : le Séquençage Nouvelle Génération (NGS).

L’association du barcoding et du metabarcoding sur les cosmétiques, les parfums, les nutraceutiques, les produits de bien-être et de santé, est un outil très puissant pour prouver la traçabilité génétique d’une plante d’intérêt.Vous trouverez plus d’information sur le barcoding et le metabarcoding ICI.

La figue

En collaboration avec le groupe Clarins, ces deux techniques, le barcoding et le metabarcoding, ont été utilisées pour authentifier un échantillon de matière première : figues (Ficus carica) et et pour prouver sa traçabilité dans un extrait (cf. figures). Cette étude a permis d’illustrer la traçabilité génétique primordiale pour la sécurisation des matières premières brutes et la détection d’éventuelles fraudes ou adultérations. In fine, l’utilisation de ces technologies va permettre, dans les prochaines années, la création d’un cercle vertueux entre le fournisseur d’ingrédient, le fabricant et le client final.

Authenticité et Traçabilité GénétiqueAuthenticité et Traçabilité Génétique

Mots clés : Authenticité Traçabilité Génétique