Authenticité et traçabilité chez les algues

Nouvelle approche analytique pour l’authentification et la traçabilité des matières premières végétales et algales

Exemple d’algues utilisées dans le domaine cosmétique

Présentation au PBS* de : Nelly Dubrulle (DNA Gensee) & Pierre-Yves Morvan (Codif Technologie Naturelle)

* Plant Based Summit , 22-24 mai 2019, Cité De Congrès – Lyon – France


Les algues et les micro-algues sont des ressources pleines de promesses. Ces organism
es sont composés d’une multitude d’espèces aux caractéristiques spécifiques qui leur confèrent des propriétés biologiques et physiologiques particulières. Depuis plusieurs années, les industries pharmaceutiques et cosmétiques ont commencé à étudier et à utiliser ces espèces très diversifiées et présentant des caractéristiques spécifiques. Codif Technologie Naturelle développe de nombreux actifs et produits basés sur les vertus que le milieu marin nous offre.

Évolution des algues

Figure 1 : Origine des algues : bactéries et cyanobactéries sont à l’origine de la vie sur terre ; leur développement a donné naissance aux algues rouges puis vertes et enfin brunes.

La diversité d’espèces algales augmente les risques de mauvaise identification et d’adultération. De plus, parce que les consommateurs le demandent, la transparence, l’authenticité et la traçabilité des matières premières végétales/algales utilisées sont des enjeux clés pour les marques cosmétiques et les fournisseurs d’ingrédients. DNA Gensee a développé deux méthodes de biologie moléculaire, le « barcoding » et le « metabarcoding ». Elles permettent respectivement d’authentifier les espèces végétales et algales dans des matières premières et dans des produits. Ces deux méthodes se basent sur la recherche de signatures génétiques. D’autres informations sur ces méthodes sont disponibles ICI.

 

Dans ce projet, DNA Gensee a travaillé en partenariat avec Codif Technologie Naturelle. Nous avons identifié deux marqueurs moléculaires spécifiques (régions génomiques spécifiques) permettant de discriminer les différentes algues. Ces derniers ont notamment été utilisés pour l’espèce Palmaria palmata, décrite ci-dessous.

Palmaria palmata

Cette algue rouge est utilisée en cosmétique (on retrouve cette algue dans de nombreux produits de soins de la peau comme les nettoyants pour le visage, les crèmes hydratantes, les sels de bain, les shampooings, les huiles de massage, les savons, etc.), en agroalimentaire et nutraceutique (cette algue est riche en potassium, fer, iode et vitamines B6 et B12).

Dans un premier temps, nous avons travaillé sur un échantillon de matière première grâce à la méthode de Barcoding. Le résultat de l’analyse nous a permis d’authentifier l’échantillon comme appartenant à l’espèce Palmaria palmata.

Dans un second temps, Codif Technologie Naturelle a développé un extrait sec à partir de cette algue. L’analyse en metabarcoding de cet échantillon nous a permis d’aboutir à deux conclusions comme le montre la figure 2 ci-dessous:

  • L’échantillon contient 100% de Palmaria palmata et ne montre aucune trace de contaminations algales.

  • La séquence obtenue sur cet échantillon est strictement identique à la séquence obtenue sur l’algue dans la première partie de l’analyse. Cela démontre la traçabilité entre la matière première et l’extrait.

Authenticité et traçabilitéFigure 2 : Résultats d’analyse de la matière première et de l’extrait correspondant

Cette étude a permis d’illustrer l’authentification et la traçabilité génétique, primordiale pour la sécurisation des matières premières brutes et la détection d’éventuelles fraudes ou adultérations. In fine, l’utilisation de ces technologies génétiques va favoriser la création d’un cercle vertueux entre le fournisseur d’ingrédient, le fabricant de produits finis et le client final.